Hommages à Léon Mba : Une exposition prévue à Paris

L'ambassadeur Haut représentant de la République gabonaise en France, Favien Enongoué, a annoncé l'organisation à Paris, du 27 novembre au 2 décembre prochain, d'une exposition sur le parcours du premier président du Gabon, Léon Mba, 50 ans après sa disparition.

Cette exposition vise à répondre à la question de savoir ce qu'il reste du premier président de la République gabonaise, 50 ans après. Une semaine durant, et sous le patronage du chef de l'Etat et avec la coordination scientifique du Pr Elikia M'Bokolo, les locaux de l'ambassade du Gabon en France serviront de cadre à l'exposition d'archives sonores, audiovisuelles, iconographiques, des écrits de l'homme et sur lui. Ainsi que ceux sur le Gabon de son époque.

Il est également prévu, au programme de cet événement, des conférences et témoignages, avec ''un intérêt particulier sur sa trajectoire politique inflexible, mais construite patiemment".

Pour mémoire, le 27 novembre 1967, disparaissait à Paris le président Léon Mba, à la suite d'une longue maladie qui le condamna à vivre, presque les deux dernières années de sa vie, dans la capitale française. Il décède à 65 ans, après une longue carrière politique entamée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.


SM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.