Gouvernement : Du journalisme à la vice-primature

Un parcours atypique et de nombreuses responsabilités à assumer.

S'il est une personnalité qui illustre l'ouverture du nouveau gouvernement, c'est incontestablement Bruno Ben Moubamba. Aujourd'hui, vice-Premier ministre, ministre de l'Urbanisme, de l'Habitat social et du Logement.

Né le 4 janvier 1967, Bruno Ben Moubamba a passé une partie de son enfance à la Sorbonne (3e arrondissement de Libreville). Après l'obtention de son bac, il part pour l'Hexagone et suit des études de communication et de philosophie. Il obtient un doctorat en philo et un autre en sciences sociales et politiques. Il débute ensuite une carrière de journaliste à la radio panafricaine Africa N°1.

Porte-parole des Acteurs libres de la société civile gabonaise en 2007, c'est deux ans plus tard qu'il vient sur la scène politique, suite à la présidentielle. Il se fait alors connaître du grand public, après sa grève de la faim devant l'Assemblée nationale pour dénoncer les résultats de l'élection présidentielle. Il y avait pris part et obtenu un score de 0,30%. Puis il participe à la création de l'Union nationale en 2010. Il démissionne l'année suivante et adhère à l'Union du peuple gabonais (UPG) de Pierre Mamboundou. Après le décès de celui-ci, il est élu président d'une aile de l'UPG en 2015.

Il lui revient désormais de matérialiser les nombreuses attentes en matière d'accès à la propriété.

J.K.M

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.