Gabon-Émirats arabes unis :renforcement de leur coopération économique

La rencontre, mardi dernier, à Abou Dhabi, entre le chef de l'État et le prince héritier, Sheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyan, a permis de passer en revue ce pan de la relation entre le Gabon et l'État des Émirats arabes unis.

LE chef de l'État, Ali Bongo Ondimba, était mardi dernier, dans l'État des Émirats arabes unis. Il s'y est entretenu ce même jour avec son homologue, le prince héritier d'Abou Dhabi, Sheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyan. En présence de plusieurs hautes personnalités de ce pays ami.

Il s'est agi pour les deux dirigeants de passer en revue les questions relatives à la coopération bilatérale entre les deux pays. À ce sujet, les deux hommes d'État ont décidé de hisser les liens entre le Gabon et les Émirats arabes unis à un niveau supérieur. En mettant notamment un accent particulier sur leur relations économiques.

Les Émirats arabes unis, faut-il le rappeler, sont l'un des premiers pays producteurs d'hydrocarbures dans le monde, avec des réserves prouvées de 98 milliards de barils. En quatre décennies seulement, une gestion maîtrisée de la manne pétrolière et une diversification poussée de son économie lui ont permis un impressionnant développement économique. C'est donc un pays prospère et dynamique dont le niveau d'infrastructures correspond, aujourd'hui, aux standards occidentaux les plus élevés, avec lequel nos plus hautes autorités entendent renforcer les liens économiques.

SM (souce DCP)

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.