Fin de stage à l'Ecole d’état-major de Libreville : La promotion "Ona Ondo" désormais opérationnelle

Après cinq mois de stage, les officiers stagiaires venus de 17 pays d’Afrique ont reçu leurs parchemins hier, dans l’enceinte de leur établissement. Une cérémonie au cours de laquelle l’inauguration de la place d’armes baptisée du nom du parrain, Daniel Ona Ondo, a eu lieu.

LA cérémonie de baptême et de remise des diplômes à la 15e promotion de l’Ecole d’état-major de Libreville (EEML), dénommée "Promotion Daniel Ona Ondo", a eu lieu hier dans l’enceinte de l’établissement. Les officiers stagiaires venus de 17 pays du continent étaient au total 51, dont une femme. Parmi les pays d'origine, on peut citer le Gabon, le Bénin, le Tchad, le Burundi, Madagascar, la Mauritanie, le Togo, le Cameroun, la Cote-d’Ivoire.

L'éclat de ladite manifestation a été rehaussée par la présence, outre du parrain, de plusieurs personnalités, entre autres des membres du gouvernement dont le ministre de la Défense nationale.

Dans son adresse, le commandant de l’Ecole, Jean-Marie Obame, s’est tout d’abord satisfait de l’appui offert par le ministre de tutelle, Ernest Mpouho Epigat. Non sans relever la place et le rôle de celui-ci dans les objectifs de l’Ecole appelée à devenir ‘’un pôle d’excellence et une référence de l’enseignement militaire supérieur du 1er degré’’.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.