Fin de la manœuvre multinationale ''Central Accord 2015'' : Les soldats africains désormais aptes

 

INITIE à Vicenze, en Italie, l’exercice militaire ''Central accord 2015'' a pris fin hier après-midi à la base aérienne 01 de Libreville. Présidée par le ministre gabonais de la Défense nationale, Ernest Mpouho Epigat, aux côtés duquel se trouvait le chef du commandement américain pour l’Afrique (Africom), le général de division Darryl Williams, la cérémonie de clôture de cette manœuvre a donné l’occasion aux deux hommes de faire le bilan de près de deux semaines passées ensemble par les soldats venus des Etats-Unis d’Amérique, d’Europe et d’Afrique.

L’objectif de cette manœuvre était de coordonner un poste de commandement multinational d’une brigade à quatre bataillons (Cameroun, Congo, Gabon, Rwanda et en réserve Tchad) avec le soutien des Etats-Unis d’Amérique et des partenaires internationaux, dans le cadre des opérations de maintien de la paix sous le mandant des Nations unies.

Et c’est sur deux phases que s’est déroulé cet exercice. La première était à caractère académique, et elle était axée sur la maîtrise des normes onusiennes. La seconde, d’une durée de 3 jours, correspondait à l’exécution de la mission.


F.M. M.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.