Exécutif : Le gouvernement en séminaire au Cap Estérias

Il réfléchira deux jours durant sur le thème : "Renforcer la solidarité et la collégialité de l'action gouvernementale en vue de l'optimisation de la mise en oeuvre du Plan de relance économique (PRE)". Ali Bongo Ondimba ouvre les assises ce matin.

Un séminaire gouvernemental débute ce jour au Cap Estérias au nord de Libreville. Au cours de ces assises pédagogiques qui se tiennent moins d'un mois après sa formation, l'équipe Issoze Ngondet va examiner, ce jusqu’à vendredi, un certain nombre de problématiques relatives à la situation socio-économique et financière du Gabon.

Pour ce qui est de cette première journée, il est prévu, selon le programme indicatif, une introduction de la présentation du PRE faite par le ministre en charge de l'Economie, Régis Immongault Tatangani. Suivra la présentation proprement dite conduite par le Bureau de la coordination du Plan stratégique Gabon émergent (BCPSGE). Aussi, une conférence thématique est inscrite à l'ordre du jour. Celle-ci porte sur la trajectoire de développement de l'Afrique, Afrique centrale et du Gabon : perspectives et défis. Elle sera animée par l'économiste, banquier d'affaires et ancien Premier ministre du Bénin, Lionel Zinsou.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.