En marge du 28e Sommet de l'Union africaine (UA) : Smart Africa et changement climatiques au menu

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a participé, avec certains de ses pairs du continent, à plusieurs réunions, en marge des assises de l'Union africaine à Addis-Abeba en Éthiopie. Il s'agit notamment de la 4e réunion du conseil d'administration de l'alliance Smart Africa et de celle du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement sur les changements climatiques (CAHOSCC).

LE 28e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) a pris fin hier. En marge de cette clôture, de nombreux dirigeants africains, à l'instar du numéro un gabonais, Ali Bongo Ondimba, ont pris part à des rencontres de premier plan.

Ainsi, au cours des travaux de Smart Africa, Ali Bongo Ondimba et ses homologues du Rwanda, Paul Kagamé, du Niger, Mahamadou Issoufou, et du Burkina Faso, Roch-Christian Kabore, ont dressé le bilan des activités de ce projet d’envergure continentale. Tout comme, ils ont défini les actions prioritaires à mener dans le futur.

Dans cette optique, deux projets ont déjà été lancés par les pays membres de l’Alliance Smart Africa. A savoir, le « réseau unique » qui permet aux ressortissants des pays membres d'être interconnectés au tarif local et sans taxes d’itinérance. D'ailleurs, un projet pilote de « réseau unique » existe depuis l’année dernière entre le Gabon et le Rwanda.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.