En marge de Gabon-Maroc à Franceville, samedi dernier : Ali Bojji échange avec le chef de l'Etat

DANS la foulée de la rencontre de football ayant opposé les Panthères du Gabon aux Lions de l'Atlas (0-0), samedi dernier à Franceville (dans la province du Haut-Ogooué), le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a accordé un entretien à l'ambassadeur du Royaume du Maroc au Gabon, SE Ali Bojji. Le diplomate marocain était accompagné du président de la Fédération marocaine de football, Faouzi Lakjaa.

On retiendra, entre autres, que le patron du football marocain a saisi cette occasion pour remettre au numéro un gabonais le fanion de sa structure sportive.

Rappelons que le Gabon et le Maroc entretiennent d'excellentes relations de coopération et d'amitié. Une amitié et une fraternité entre les deux peuples, aujourd'hui incarnées par le président Ali Bongo Ondimba et son "frère et ami", le Roi Mohammed VI. Comme c'était aussi le cas, à l'époque de feus Omar Bongo Ondimba et Hassan II. Récemment, dans son message de félicitations au chef de l'Etat gabonais, pour sa réélection à la tête du Gabon, le Roi du Maroc a réaffirmé son engagement de voir la coopération entre Rabat et Libreville connaître un niveau davantage élevé, pour le bien des deux pays et de leurs peuples respectifs.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.