Élections des bureaux des conseils municipaux hier : Léandre Nzue sans surprise

Opposé au président fondateur du Cercle des libéraux réformateurs (CLR), Jean-Boniface Assélé, pour le fauteuil de maire de Libreville, Léandre Nzue du Parti démocratique gabonais (PDG) a été porté au pinacle par 96 conseillers contre 47 pour son adversaire et 7 abstentions

Opposé au président fondateur du Cercle des libéraux réformateurs (CLR), Jean-Boniface Assélé, pour le fauteuil de maire de Libreville, Léandre Nzue du Parti démocratique gabonais (PDG) a été porté au pinacle par 96 conseillers contre 47 pour son adversaire et 7 abstentions. C'était hier en début d'après-midi au terme d'un votre qui aura duré près de 3 heures à l'hôtel de ville de Libreville.

L'élection de Léandre Nzue s'est faite sans surprise, d'autant que son nom circulait déjà dans plusieurs milieux depuis quelques jours. De plus, le parti dont est issu le nouveau maire détenait la majorité relative de 77 conseillers contre 74 pour tous les autres partis réunis. Un jeu d'alliance avec d'autres partis, comme les Sociaux démocrates gabonais (SDG) et le RV a permis au nouvel élu de conforter cette majorité qui l'a propulsé à 96 voix. Ce, malgré les différents conciliabules tenus par son adversaire avec d'autres conseillers avant l'élection.

Bien que n'ayant pas fait le poids face à son adversaire du jour, le président du CLR a lui aussi eu un soutien de taille (quoique insuffisant) avec, certainement, les partis de l'opposition qui lui ont permis d'obtenir 47 conseillers, alors qu'à l'origine le CLR n'en comptait que 27.

Soulignons qu'après le maire central, Serge Akassaga Okinda du PDG a également été élu avec 92 voix contre 56 à son adversaire Odette Taty-Koumba de l'alliance UN/RHM.



Franck Martial MOMBO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.