Élections couplées : Bruno Ben Moubamba met en garde

Le président de l'Alliance pour le changement et le renouveau (ACR), Bruno Ben Moubamba, a interpellé, hier à son siège de Damas, le Centre gabonaise des élections (CGE) et la Cour constitutionnelle, sur la transparence électorale qui devrait prévaloir lors de ces élections couplées (Législatives et Locales) d'octobre prochain.

Selon le président de l'ACR, "il faut défendre la démocratie plurielle et l’équité dans le processus actuel. D e 2011 à 2013, c’est bien parce qu'un seul parti a pris tous les postes que l’opposition est née au cœur de ce même parti avec toutes les conséquences que l’on sait. Rien ne vaut la pluralité", a-t-il lancé. Avant d'appeler au respect des engagements et des principes politiques.

S’adressant au CGE, Ben Moubamba, après avoir énuméré les manquements enregistrés lors des dépôts des candidatures, souhaite que certaines choses soient corrigées. Tout en reconnaissant un certain nombre d'efforts déjà accomplis par l'institution. Il exhorte ses membres à davantage de vigilance, de transparence et d’équité en accentuant la formation des membres des commissions dans les bureaux de votes.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.