Election des maires du 4e arrondissement : Axel Jesson Denis Ayenoue rempile

Malgré l'adversité qui l'a opposé à Mme Reine Marie Germaine Adiahénot de UN/RHM pour l'élection du fauteuil de maire du 4e arrondissement de Libreville, l'ancien édile, Axel Jesson Denis Ayenoue, s'en est bien tiré en l'emportant de 12 voix contre 8 à son adversaire au terme du scrutin des 20 membres du conseil de cet arrondissement.

Ce qui lui permet de rempiler à la tête de cette mairie pour un second mandat. En deuxième heure, le tour est revenu à Alain Obiang Mba du Parti démocratique gabonais (PDG) de croiser le fer avec Christian Ndong du Cercle des libéraux réformateurs (CLR) pour le poste de 1er adjoint au maire et dont l'issue a été favorable au candidat du PDG avec 11 voix contre 3 pour le CLR. Les six autres conseillers ayant choisi de voter blanc ou nul.

Le véritable chanceux dans cette élection a été le deuxième adjoint au maire, Issa Malam Salatou, toujours du parti au pouvoir, qui n'a pas eux d'adversaire bien qu'ayant partagé son score de 10 voix avec les bulletins blancs ou nuls qui se sont élevés également à 10.

Au terme de ce processus dont le verdict a été rendu public par le délégué du gouverneur de la province de l'Estuaire, le préfet du Komo-Océan, François Ntoume Essone, Axel Jesson Denis Ayenoue a, au nom du nouveau bureau du conseil municipal du 4e arrondissement de Libreville, remercié tous ceux qui ont milité pour leur élection.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.