Éducation nationale : Mouguiama-Daouda décline ses projets

Éducation nationale : Mouguiama-Daouda décline ses projets

Les programmes "Éducation nationale", "Enseignement préprimaire et primaire", "Enseignement secondaire, technique et professionnel", sont les quatre grands axes autour desquels s'articule le projet de budget 2021 défendu par le ministre de l'Éducation nationale, hier, devant la chambre des députés.

Face à la Commission des Finances de l'Assemblée nationale, Patrick Mouguiama-Daouda a souligné que la mission "Éducation nationale" dévolue à son département ministériel comprend les volets "éducation populaire", "enseignement préprimaire et primaire", "enseignement secondaire", "enseignement technique et professionnel". À côté de cela, la mission "Enseignement supérieur et Recherche scientifique" intègre les programmes "enseignement supérieur", "recherche scientifique et innovation", "vie de l'étudiant", "pilotage et soutien".

Dans le cadre des prévisions budgétaires 2021, le membre du gouvernement a indiqué que le plan de développement de l'Éducation nationale intègre le renforcement des instruments de gouvernance et du pilotage du système éducatif, l'amélioration de la qualité des enseignements et de l'accès à l'éducation, ainsi que l'amélioration du cadre de vie scolaire.

À noter que pour ce qui est du programme enseignement préprimaire et primaire, par exemple, Patrick Mouguiama-Daouda a sollicité un budget d'investissement qui s'élève à 7,110014627 milliards de francs. Lequel permettra de poursuivre, entre autres projets, la transformation de l'établissement scolaire Cim-Gabon (200,000,000 de francs), la réhabilitation des écoles primaires (6,910,014,627 de francs).

En ce qui concerne l'enseignement secondaire, le ministre de l'Éducation a estimé que, dans l'ensemble, 44 500 000 000 de francs seront nécessaires pour l'investissement. Là, il s'agira de financer, entre autres, la réhabilitation de 109 lycées et collèges, la réhabilitation et l'équipement de trois internats (lycées Léon-Mba, Lycée d'État, lycée Lubin-Martial-Ntoutoume), la construction du lycée du 2e arrondissement de Franceville, etc.



Martina ADA METOULE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.