Drame de Kango : Le couple présidentiel au chevet des rescapés

24 heures après l'accident tragique de Kango, dans la province de l'Estuaire, qui a coûté la vie à six de nos compatriotes, le chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba, accompagné de Sylvia Bongo Ondimba, s'est rendu à l'Hôpital d'instructions des armées et au CHU d'Owendo pour s'enquérir de la situation médicale des victimes.

L'ACCIDENT tragique ayant fait six morts sur la route de Kango vendredi dernier continue de défrayer la chronique. Au point que samedi écoulé, le chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba, hormis le communiqué de condoléances aux victimes, s'est rendu, accompagné de la première dame, Sylvia Bongo Ondimba, dans deux structures médicales de Libreville et Owendo, à savoir l'Hôpital des instructions des armées et le Centre hospitalier et universitaire d'Owendo.

« Je me suis rendu ce jour, en compagnie de la première dame, au chevet des victimes du terrible accident de la route qui s’est produit vendredi, à Kango. » Ainsi, le numéro un gabonais, qui est allé au chevet des survivants de ce drame, a voulu s'assurer que « la prise en charge était à la hauteur du drame ». Occasion pour lui de renouveler sa «  compassion » et sa «  solidarité », ainsi que «  celles - sans faille - de notre Nation ».

En outre, il a estimé que «  au-delà de l’émotion et de la colère, ce drame, qui endeuille notre pays tout entier, appelle à un sursaut vigoureux de la part des autorités et de l’ensemble des acteurs impliqués ».



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.