Dialogue national inclusif : Maganga Moussavou justifie sa position

Invité par certains jeunes du quartier Akébé dans le troisième arrondissement de Libreville, le président du Parti social démocrate (PSD) en a profité pour éclairer ses hôtes sur sa décision de participer au dialogue national inclusif et sans tabou prôné par le chef de l'Etat.

LES jeunes réunis au sein de l'Amicale des jeunes d'Akébé Frontière (AJAF), dans le troisième arrondissement de Libreville, ont présenté, mercredi dernier, les vœux de nouvel an au président du Parti social démocrate (PSD), Pierre-Claver Maganga Moussavou. Ce dernier en a profité pour expliquer à ses hôtes du jour les raisons l'ayant conduit à répondre favorablement au dialogue prôné par le président de la République Ali Bongo Ondimba.

Soutenant que, seuls les politiques devraient participer à ces assises, le président du PSD explique que c'est surtout pour éviter "l'intolérance, les excès, la violence et la contre-violence" qu'il a décidé de dire oui à ces retrouvailles souhaitées par le chef de l'État. Car, tous ces vices sont pour lui l'apanage du manque de dialogue. Une participation qui n'est en rien une faiblesse mais, tout au contraire, estime-t-il, une force.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.