Développement des infrastructures sanitaires : Ali Bongo inaugure le fleuron du CHUL

Le chef de l'Etat a réceptionné, hier, l'édifice médical ultra-moderne du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL).

LE pavillon principal du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) a été inauguré hier. C'est le président de la République, Ali Bongo Ondimba, qui a procédé en personne à la coupure officielle du ruban. L'ouvrage, qui a nécessité un travail de plusieurs années, a donc été finalement livré. Cette entité, constituant le gros du CHUL, est bâtie selon les standards internationaux en matière d'accueil et de soins.

A l'issue de la cérémonie d'inauguration et de la visite des services, le chef de l'Etat a, une fois de plus, martelé sa ferme volonté de voir les Gabonais être soignés dans les meilleures conditions. « Vous devez le savoir, le devoir accompli n'existe pas chez moi », a-t-il déclaré. Avant de préciser : « Une étape franchie en appelle une autre. Je pense simplement qu'une étape importante a été franchie aujourd'hui. »

Pour lui, sur le lieu emblématique de l'ancien hôpital général, a été bâti « l'un des hôpitaux les plus modernes du continent ». Dans cette optique, il a promis de poursuivre pour être au niveau requis par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Et de soutenir qu'il tient à des soins de qualité dans ces hôpitaux dont celui qui a été mis en service.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.