Déclaration de politique générale du Premier ministre : Des annonces, des questions et des inquiétudes

Devant l'Assemblée nationale, mardi, le chef du gouvernement a décliné les grands axes de l'action que son équipe et lui entendent mener. Dans ce cadre, Julien Nkoghe Bekale a égrainé une série de mesures qu'il envisage de prendre. Dans l'objectif, a-t-il dit, de l'optimisation des recettes publiques et de la contraction des dépenses. L'exposé du locataire du 2-Décembre a laissé certains sur leur faim. Notamment quant à la manière dont ces réformes seront menées. Surtout que celles annoncées par le gouvernement précédent, n'ont pas manqué de susciter des remous.

DESORMAIS, les Gabonais connaissent les grands axes de la politique que le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale et son gouvernement entendent mener dans le cadre de leur action à venir. Ceux-ci ont été déclinés devant la Chambre des députés, mardi, à la faveur d'une séance plénière conformément à l'article 28a de la Constitution. La confiance de ladite institution lui ayant été accordée, l'équipe gouvernementale a donc les mains libres pour se mettre à la tâche.

Même si, et certains députés l'ont noté, il y a plusieurs pans du champ de compétences du pouvoir exécutif qui ont été oubliés. C'est, entre autres, le cas de la diplomatie. Le moins que l'on puisse dire ici, c'est que nombreux sont des partenaires du Gabon qui n'ont pas manqué de se poser des questions sur cet aspect. Surtout au moment où de plus en plus des voix s'élèvent pour se demander si la diplomatie gabonaise a aujourd'hui les moyens de ses ambitions. D'aucuns, y compris au sein du pouvoir, appelant même à réviser carrément la politique étrangère du Gabon.

Malgré tout, le chef du gouvernement n'a pas jugé nécessaire d'intégrer ce volet dans son programme de politique générale. S'agit-il d'un oubli ? La question reste posée. D'ailleurs, le président de l'Assemblée nationale n'a pas manqué de faire la remarque. Faustin Boukoubi estimant sans doute que la tribune de la première Chambre du Parlement était le lieu le mieux indiqué pour fixer ou édifier nos partenaires...





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.