Décès : l'ancien Premier ministre Franck Emmanuel Issoze Ngondet tire sa révérence

Décès : l'ancien Premier ministre Franck Emmanuel Issoze Ngondet tire sa révérence

Né le 2 avril 1961 à Makokou, dans la province de l'Ogooué-Ivindo, Franck Emmanuel Issoze Ngondet vient d'être arraché à l'affection de sa famille biologique et politique. Titulaire d'une maîtrise en Droit public et Science politique, le disparu a passé l'essentiel de sa carrière au ministère des Affaires étrangères avant d'occuper plusieurs fonctions ministérielles dont celle de Premier ministre.

Le monde politique gabonais est à nouveau en deuil. La faucheuse vient encore de frapper durement l'Assemblée nationale, en ôtant la vie à Franck Emmanuel Issoze Ngondet, député du siège unique du 1er arrondissement de Makokou, dans l'Ogooué-Ivindo. Ce décès est intervenu hier aux premières heures du jour.

Depuis quelque temps, celui qui fut Premier ministre de septembre 2016 à janvier 2019, avait des ennuis de santé. Ce qui a donné lieu à de folles rumeurs tant sur la toile que dans l'ensemble du paysage national. Les uns le donnant positif au Covid-19, les autres pointant un AVC. Un diagnostic battu en brèche aussi bien par un ancien collaborateur et collègue parlementaire, Guy Maixent Mamiaka, que par des membres de son entourage familial, si l'on en croit nos confrères de Gabonactu. Com. En réalité, le défunt avait été admis le mois dernier dans une clinique de la place pour une crise d'asthme. Laquelle crise l'a finalement emporté dans l'au-delà, causant ainsi une grande perte pour sa famille politique et biologique. À en juger par la pluie de témoignages depuis l'annonce de son décès. Lesquels vont des personnalités de tous les milieux (politique, économique, social, diplomatique, etc.).

Sur sa page facebook, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a par exemple salué "un grand serviteur de l'État, qui avait chevillé au corps le sens de l'intérêt général". Non sans adresser ses sincères condoléances à la famille de l'illustre disparu .

Il faut souligner que Franck Emmanuel Issoze Ngondet a occupé plusieurs postes ministériels de janvier 2009 à septembre 2016 : ministre de l'Énergie, des Ressources hydrauliques et des Nouvelles énergies ; ministre des Relations avec le Parlement et les Institutions constitutionnelles ; ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, chargé de la Réforme de l'État ; ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale, de la Francophonie et de l'Intégration régionale. Avant de se voir confier les rênes du gouvernement.



Yannick Franz IGOHO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.