Dans la perspectives des Législatives 2018 : Le PDS étend ses tentacules dans la capitale

La formation de Séraphin Ndaot Rembogo a installé plusieurs coordinations dans le quatrième arrondissement le week-end écoulé. L’objectif étant de préparer les militants aux grandes batailles électorales à venir.

LE quartier Nombakélé, dans le quatrième arrondissement de Libreville, a vibré dimanche dernier au son des hymnes du Parti pour le développement et la solidarité sociale (PDS) présidé par Me Séraphin Ndaot Rembogo. Et pour cause, ses responsables sont allés installer les coordinations dans cette circonscription administrative, notamment les zones comprenant les quartiers d’Olamba (Glass, Toulon, London, etc.) et, de l’autre côté, Akébé II et Awendjé.

Caractérisée par un ''melting pot'', cette zone est considérée comme un terreau fertile pour toute formation qui ambitionne de jouer les premiers rôles sur la scène politique nationale, à l’issue des futures consultations électorale.

Pour les responsables des nouvelles structures du PDS, leur circonscription fait l’objet d’intenses rivalités politiques depuis la réinstauration du multipartisme en 1990, sans que cela lui soit forcément profitable. En effet, si de grandes entreprises privées, publiques et parapubliques y sont implantées, la population vit paradoxalement dans la précarité. Laquelle touche plusieurs domaines dont la santé, l’éducation, le chômage, l’insalubrité et l’insécurité, entre autres.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.