Crise socio-politique : Des ''comités citoyens'' comme solution

Anges Kevin Nzigou, jeune avocat gabonais par ailleurs, membre de l'opposition militant de l'Union du peuple gabonais (UPG), a proposé, le week-end écoulé, la création des ''comités citoyens'' comme solution, pour sortir le Gabon de la crise socio-politique et économique qu'il traverse depuis plusieurs mois.

C'est donc motivé par l'ambition de contribuer à cette sortie de crise que ce compatriote a rassemblé, à Nzeng-Ayong, dans le sixième arrondissement de Libreville, un parterre d'acteurs politiques de son bord pour expliquer sa démarche. Il s'agirait, selon lui, de plusieurs structures constituées d'un regroupement de personnes dans chaque quartier, appelées à réfléchir pour le développement et le bien-être de leurs circonscriptions respectives.

Ainsi, rapporte notre confrère en ligne "Gabonreview", cet avocat estime que sa sortie à valeur de coup d'envoi d'une "caravane citoyenne". Laquelle devrait se substituer aux ''hommes forts qui ont longtemps embrigadé la cité''. Anges Kevin Nzigou y voit là aussi « l'opportunité de donner aux Gabonais cette condition vitale de l'exercice de la citoyenneté, qui est la liberté de débattre, et donc de savoir et de nommer ».

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.