Constitution : Le CRPG s'oppose à la proposition de Démocratie nouvelle

Celle-ci fait état de la modification de l'article 13 de la Loi fondamentale, en souhaitant voir, en cas de vacance au sommet de l'État, la personnalité habilitée à assurer l'intérim, poursuivre le mandat jusqu'à son terme.

Le Cercle Réalités et Perspectives gabonaises (CRPG), une coalition de plusieurs partis politiques se réclamant de l'opposition, a fustigé hier, à la faveur d'une déclaration à la presse, la proposition faite par le Premier secrétaire de Démocratie nouvelle (DN), René Ndemezo'Obiang, lors de la rentrée politique de sa formation, il y a quelques semaines. Laquelle proposition suggère une révision de la Constitution, notamment son article 13 relatif à la vacance de pouvoir du président de la République.

En effet, lors de leurs assises, les militants de DN avaient, par la voix de leur premier responsable, jugé idéal de revoir la durée de l'intérim, en cas d'indisponibilité définitive du président de la République. Et que celle-ci devrait s'étendre jusqu'au terme du mandat en cours. D'autant plus que, avait estimé René Ndemezo'Obiang, des élections anticipées, probablement mal organisées, du fait d'une préparation à la hâte, rendraient un mauvais service au pays, en fragilisant un peu plus son faible tissu économique et social actuel.

Toute chose que n'approuvent pas les membres du CRPG qui ont dénoncé, par la voix de leur porte-parole Thierry d'Argendieu Kombila, la vacuité des arguments politiques avancés par l'actuel président du Conseil économique, social et environnemental (CESE).





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.