Conseil national de la Mer (CNM) : Réunion du Comité stratégique

Un projet de décret y relatif a été examiné et adopté au cours de la réunion qui s'est tenue, hier au palais de la présidence de la République, sous la direction du chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba, en sa qualité de président du Comité stratégique du Conseil national de la Mer.

EN sa qualité de président du Comité stratégique du Conseil national de la Mer (CNM), le chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba, a présidé la réunion de ladite instance hier. Un tour de table qui s'est déroulé au palais de la présidence de la République, et qui a également vu la participation de plusieurs membres du gouvernement, dont la ministre de l'Economie forestière, de la Pêche et de l'Environnement, chargée de la Protection et de la Gestion des Ecosystèmes, Estelle Ondo.

Deux points étaient inscrits à l'ordre du jour de cette réunion : l'adoption du projet de décret relatif à la création d'aires marines protégées (AMP) et l'examen de l'Accord de pêche entre le Gabon et l'Union européenne (UE).

Sur le premier point, les membres du Comité stratégique du CNM ont apprécié les propositions faites par le ministère de l'Economie forestière. Après cette étape, ils ont, au finish, approuvé le décret de la création de neuf aires marines protégées. Ce texte devra ensuite être présenté en Conseil des ministres, en vue de son adoption dans les semaines ou les mois à venir.

ONDOUBA'NTSIBAH

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.