Conseil national de la démocratie/Troisième assemblée plénière : Fin des travaux dans l'anonymat

Plus tôt que prévu, les conseillers membres ont mis un terme à leur conclave en adoptant certaines recommandations.

INITIALEMENT prévus pour le 24 de ce mois, c'est finalement hier que se sont achevés, dans l'anonymat, les travaux de la troisième assemblée plénière ordinaire du Conseil national de la démocratie (CND), au siège de cette institution sis au Boulevard-Triomphal.

Dans le rapport final transmis à notre desk, il est fait état de ce que les conseillers membres ont adopté un ensemble de recommandations tendant à l'amélioration du fonctionnement du CND et au règlement des conflits au sein de certains partis politiques.

S'agissant du premier point, les participants ont approuvé à l'unanimité le principe de la permanence des commissions, sans toutefois évaluer son incidence sur les finances de l'institution. De même, ils ont jugé utile de porter la durée du mandat des membres du bureau du CND à 4 ans, dans le cadre de l'harmonisation de leurs mandats avec celui des autres institutions. Sur le deuxième point, les sanctions arbitrales ont été prononcées par la plénière. C'est ainsi que l'Alliance démocratique et républicaine (Adere), l'Union nationale des forgerons (Unaf) ont été interdits de prendre part aux travaux du CND jusqu'à la notification à cette institution des décisions de leurs congrès électifs.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.