Conseil municipal d’Owendo : Bilan de gestion du budget de l’exercice 2014

Le conseil municipal de la commune d'Owendo dirigé par Jeanne Mbagou était réuni en session ordinaire lundi. Comme à chaque fin d’année budgétaire, le bureau du conseil se doit, devant les siens de justifier sa gestion des fonds alloués.

''Le bureau du conseil vous soumet ce jour, le bilan de gestion du budget de l’exercice 2014 qui avait été arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 2.989.000.166 F.CFA soit une augmentation de 145.858.573 F.CFA du fait du budget primitif de l’exercice 2013 arrêté à 2.843.141.593 F.CFA. L’exécution dudit budget présente un résultat définitif cumulé de 6.781.450.398 F.CFA pour 2014'', a-t-elle souligné avant de relever que ''ce bilan très positif nous a permis de conforter le résultat définitif cumulé du compte de gestion de l’exercice budgétaire 2014, (…), et a dégagé un excédent de résultat définitif cumulé à la somme de 7.011.187.621 F.CFA''.

Notons, qu’au nombre des chantiers engagés dans la commune d’Owendo, le maire note, entre autres, la construction du marché d’Akournam 2 dont les travaux sont achevés, l’extension de la mairie, la réfection du jardin public, la construction du plateau sportif, les parking municipaux, etc.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.