Conseil municipal de Libreville : projet du budget primitif 2018

C'est sur ces lignes directrices que la présidente du Conseil municipal de la commune de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda, a ouvert hier, à l'hôtel de ville, les travaux de cette session.

LE Conseil municipal de la Commune de Libreville tient depuis hier matin, à l'hôtel de ville, ses travaux relatifs à l'examen du projet du budget primitif 2018 de ladite commune. C'est le maire central de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda, en sa qualité de président dudit conseil, qui a procédé à l'ouverture des travaux.

Ce projet qui s'inscrit dans un contexte économique, financier et social difficile est équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 27.517.316.845 F CFA, contre 26.089.004.056 F CFA en 2017. Soit une augmentation d'un peu plus d'un milliard.

Reste que depuis 2015 et en dépit des performances significatives enregistrées en matière de recouvrement des recettes propres, le budget de la mairie de la commune de Libreville connaît un faible niveau d'exécution, en raison de fortes tensions de trésorerie. Toute chose qui explique qu'à ce jour, le montant cumulé des instances de la Recette municipale de Libreville s'élève, à en croire son édile, à plus de 20 milliards de nos francs. Un état de chose qui laisse par ailleurs penser que l'année en cours sera à nouveau une année de défis pour l'exécution budgétaire.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique

 

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.