Conseil municipal de Libreville : examen du compte administratif

Les élus locaux de la commune de Libreville se sont réunis hier, à la mairie centrale de la capitale, dans le cadre de leurs travaux relatifs à la session ordinaire du conseil municipal de ladite commune.

C'est la présidente du conseil, Rose-Christiane Ossouka Raponda, qui a présidé ces assises. En présence du gouverneur de la province de l'Estuaire, Diderot Moutsinga Kebila, et des représentants des ministère de tutelle (Intérieur et Budget).

Lesdits travaux ont essentiellement porté sur l'examen du compte administratif et de gestion de la commune de Libreville pour l'exercice 2016. Avec, en toile de fond, le projet de délibération portant examen et adoption dudit compte.

Les membres du conseil (organe délibérant) ont ainsi examiné, point par point, la gestion du budget exécuté en 2016, par le maire de Libreville, en sa qualité de président de ce conseil municipal. Lequel budget, rappelons-le, s’élevait à un montant de vingt-six milliards sept cent quatre-vint-cinq millions cinq cent vingt-cinq mille six cent quatre-vingt-sept (26.785.525.687) francs.

Des fonds qui, à en croire l'édile de Libreville dans son mot d'ouverture des travaux, « ont été exécutés dans le strict respect des textes et procédures régissant la gestion des finances publiques ».

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.