Conseil d'Etat : Enrichissement en ressource humaine

De hauts magistrats à l'expérience éprouvée qui arrivent à la juridiction au moment où celle-ci vient de voir ses missions étendues au contentieux électoral.

Promus pour les uns lors du Conseil supérieur de la magistrature du 3 juillet dernier, et pour les autres par arrêtés pris en Conseil de greffe, les hauts magistrats et greffiers du Conseil d'Etat ont pris leurs fonctions hier. C'était à la faveur d'une audience solennelle d'installation présidée par le premier président de cette juridiction, René Aboghe-Ella.

Le procureur général du Conseil d'Etat, Jean-Bruno Lependa, dans ses réquisitions, s'est réjoui de la prise de fonctions de ces hauts magistrats dont " les parcours rivalisent d'éloges et justifient le choix porté par le Conseil supérieur de la magistrature sur leurs personnes pour officier au sein de cette juridiction, en tout cas la plus haute dans l'ordre administratif". Et leurs biographies respectives lues à l'occasion donnent raison à l'appréciation laudative du procureur général.

De Mme Honorine Nze Biteghe, président de Chambre (qu'il a présentée comme une “icône de la justice”) à M. Adrien Mbadinga, commissaire général-adjoint à la loi (" dont l'absence 5 ans durant a valu au Conseil de porter la marque de l'orphelin") en passant par Andréa Apoungo Amvane, président de Chambre ( “une promotion qui est la récompense d'un juste labeur”) et le Conseiller Paul Elie Bekalé ( “un dévot passionné de la matière d'élaboration des textes législatifs et réglementaires”), le procureur général a tenu à féliciter chacun d'eux.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.