Congrès extraordinaire du CLR : Ali Bongo Ondimba investi

Deux temps fort ont marqué les travaux du congrès extraordinaire tenu samedi, par le Centre des libéraux réformateurs (CLR). Faire ressortir les forces et faiblesses du magister du président de la République et la cérémonie de son investiture par les "Céléristes" .

Ali Bongo Ondimba a réagi à la main tendue par les "Céléristes", concernant leurs préoccupations et leurs attentes. ''Je vous ai bien compris camarades, nous devons réfléchir et travailler ensemble en toute confiance à l’émergence d’une majorité républicaine plurielle où chacun tient sa place." Et de poursuivre : ''Le CLR doit être assuré de ma détermination et de mon profond engagement à poursuivre nos idéaux pour le Gabon''.

Jean-Boniface Assélé a invité le candidat investi à poursuivre l’œuvre entamée pour l’intérêt de la nation et à sceller avec le CLR, un nouveau partenariat inspiré par ce qu’il a appelé "une connivence programmatique" devant aboutir à la mise en œuvre d’une communauté d’actions et d’intérêts dans la conduite des affaires de l’Etat.

Le Centre des libéraux réformateurs a, par la voix de son leader, engagé son champion à «prioriser les politiques visant à améliorer les conditions de vie et de travail des populations, garantir le renforcement de la sécurité des biens et des personnes, améliorer l’écoute des forces vives et demeurer le pater familial de la nation gabonaise».


SM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.