Conflit homme-faune : L'avis du CESE

Conflit homme-faune : L'avis du CESE

Le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), René Ndemezo'Obiang, a remis, hier, les avis formulés de son institution au Premier ministre Julien Nkoghe Bekale. Cet acte intervient après les travaux de la première session ordinaire du CESE axés sur le conflit homme-faune.

Lesdits avis, semble-t-il, répondent non seulement à la politique du président de la République en matière de protection de l'environnement et du mieux-être des populations, mais participent également à la nécessité d'apporter des solutions efficaces à ce conflit qui prend de l'ampleur en zone rurale.

Sur la question du conflit homme-faune, le CESE en a analysé les causes et manifestations. Ce, avant de formuler des recommandations qui sont, entre autres : la mise en place des mécanismes de protection des cultures, et une meilleure prise en charge des populations impactées.

Le CESE préconise la prise en compte de cette problématique à travers la réécriture de certains articles contenus dans le Code forestier actuellement en révision à l'Assemblée nationale.

En outre, le Conseil économique, social et environnemental exhorte le gouvernement à aller plus loin dans la loi relative à la répartition des terres.



Martina ADA METOULE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.