Commissariat politique du Centre des libéraux réformateurs (CLR) : La redynamisation du parti à l’ordre du jour

Le Centre des libéraux réformateurs (CLR) a tenu un commissariat politique samedi dernier à son siège. Prenaient part à cette rencontre, près de deux cent quarante délégués venus des quatre coins du territoire national.

Autour de leur président-fondateur Jean-Boniface Assélé, les céléristes ont évoqué diverses questions, notamment la redynamisation de leur formation politique et le dialogue national inclusif et sans tabou voulu par le président de la République, Ali Bongo Ondimba.

Dans son adresse, le numéro un du CLR a justifié le choix porté sur la première thématique. Pour lui, ‘’ la redynamisation des organes du parti est constitutive d’un nouveau souffle, donc d’un nouveau départ. Le parti, au regard de la place qu’il occupe sur la scène politique nationale, a besoin de susciter des ambitions et des énergies nouvelles, de convaincre ses électeurs aux fins d’engranger aux prochaines Législatives d’autres victoires’’.

En outre, s’agissant de la question du dialogue national, le secrétaire général du CLR, Martin Louri, a souligné qu’il est fondé d’affirmer qu’il implique la négociation. Laquelle, selon lui, exige l’écoute, l’acceptation de l’autre pour asseoir un compromis. ‘’Ce compromis auquel nous souhaitons aboutir, nous imposera des règles qu’il faudrait absolument respecter’’, a-t-il ajouté.


Martina ADA METOULE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.