CNPDCP : prestation de serment

La cérémonie solennelle, devant la cour de cassation, s'est déroulée hier au siège du ministère de l'Intérieur sis à Angondjé.

NOMMÉS en Conseil des ministres le 31 mai 2018, les neuf membres permanents de la Commission nationale pour la protection des données à caractère personnel (CNPDCP) ont prêté serment hier devant la cour de cassation. La cérémonie solennelle s'est déroulée au ministère de l'Intérieur à Angondjé.

Le nouveau président, Joël Ledaga, a été le premier à prêter serment. Cet exercice terminé, le Premier président de la cour de cassation, Jean-Jacques Oyono, a invité les uns et les autres à faire preuve de responsabilité et de sérieux tout au long de leur mandat.

“Au moment où la cour de cassation vient de recevoir votre serment et de vous renvoyer à l'exercice de vos fonctions, permettez-moi de m'associer aux félicitations et aux vœux du parquet général, et d'en appeler ensuite à votre particulière attention sur la noblesse et la gravité de l'acte que vous venez de poser (…) En effet, votre commission qui a pour vocation et pour rôle de garantir la protection des données à caractère personnel, doit toujours avoir présente à l'esprit une confiance aiguë des services qu'elle peut rendre à la personne humaine en sécurisant de toutes ses forces ce qui constitue la spécificité ontologique de tout être humain”, a conseillé le patron de la cour de cassation.

Christian KOUIGA

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.