CND : Une réforme au creux de la vague

CND : Une réforme au creux de la vague

Après le rejet du texte portant réforme du Conseil national de la Démocratie (CND), en octobre dernier, à l'Assemblée nationale, par les membres de la Commission des Lois, des Affaires administratives et des droits de l'Homme, c'est peu de dire que la réforme de cette institution, qui avait été préconisée à l'issue du Dialogue politique d'Angondjé, est actuellement au creux de la vague.

Cette situation n'est pas faite pour la sortir de la léthargie dans laquelle elle est plongée depuis un certain nombre d'années. D'autant plus qu'on se souvient de ce que les députés avaient relevé "des incompréhensions susceptibles de dénaturer le CND au regard notamment des recommandations des assises d'Angondjé". Avec comme principal point d'achoppement : le projet de nomination et non plus l'élection du président du CND. Ce qui avait provoqué une véritable levée de boucliers de la part de plusieurs responsables de partis politiques. D'autant que bon nombre d'entre eux y avaient vu une tentative du président actuel du CND, Me Séraphin Ndaot Rembogo, de demeurer dans ses fonctions.

Pour rappel, au sortir du Dialogue politique d'Angondjé, il avait été convenu d'élargir les missions du CND en lui conférant certaines attributions : la contribution au renforcement de l'unité nationale par l'enracinement de la culture du pluralisme et de la tolérance politique, la contribution au renforcement des capacités des partis politiques, la promotion d'un consensus autour des questions d'intérêt national, etc.



J.KOMBILE MOUSSAVOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.