CNC : Mandat des conseillers

Sur saisine du chef du gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet, la Cour constitutionnelle a décidé de proroger jusqu'au 31 décembre 2017 le mandat des conseillers membres du Conseil national de la communication (CNC), expiré depuis le 6 mai dernier.

NOMBREUX sont les Gabonais qui se demandent sur quelle base les membres actuels du Conseil national de la Communication (CNC) continuent-ils d'agir au nom de cette institution, alors que leur mandat a expiré depuis le 6 mai dernier. Tout simplement parce que, sur saisine du Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, la Cour constitutionnelle, organe régulateur du fonctionnement des institutions et des pouvoirs publics, a décidé de prolonger le mandat des intéressés jusqu'au 31 décembre 2017.

Il faut souligner qu'à l'appui de sa requête, le chef du gouvernement a fait valoir que le mandat des membres du CNC n'a pas pu être renouvelé dans les délais légaux "en raison de la tenue dans notre pays des assises du Dialogue politique ; que les résolutions dudit Dialogue préconisent la réforme profonde du Conseil national de la communication ainsi qu'il en résulte du Protocole d'accord signé par les parties prenantes ; que de ce fait, le contexte devant être considéré comme un cas de force majeure, la prorogation sollicitée s'avère nécessaire jusqu'à la mise en œuvre de ladite réforme".

ONDOUBA'NTSIBAH

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.