CLR : Raviver la flamme célériste auprès de la base

CLR : Raviver la flamme célériste auprès de la base

Après un mutisme de trois mois, date du dernier congrès extraordinaire du Centre des libéraux réformateurs (CLR), le parti de Jean Boniface Assele est sorti du bois. La rentrée politique dudit parti a lieu samedi dernier au Cabaret des artistes. Occasion pour le présidium du CLR de rappeler la ligne directrice du parti à ses militants.

Pour ce faire, Chantal Midzie Abessole, politiste, enseignant-chercheur à l'UOB et au CENAREST, a dressé un bilan non complaisant des vingt-cinq ans d'existence du CLR. D'où le thème de son intervention : "Le centrisme politique : quelle place dans le microcosme gabonais ?". La conférencière a longuement épilogué sur le centrisme, un positionnement, selon elle, pas toujours très clair dans le microcosme politique gabonais.

Pour sa part, la nouvelle déléguée générale, Nicole Assele, n'a pas fait dans la langue de bois. Elle a tiré à boulets rouges sur les "ennemis" de sa formation politique. "Le CLR est clairement voué aux gémonies et ostracisé par des forces obscures aux relents hégémoniques. Des esprits étriqués au sein de celle-ci ont poussé le cynisme jusqu'à inscrire sur leur agenda de funestes desseins, qu'ils ne cachaient d'ailleurs plus de liquider le Centre des Libéraux Réformateurs", a-t-elle souligné sans ambages.



Yannick Franz IGOHO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.