CLR : Le sénateur Djibril Baba à ''Petit-Paris''

Les habitants du quartier Petit-Paris, dans le 3e arrondissement de Libreville, ont reçu, dimanche dernier, la visite du sénateur de leur circonscription électorale, Djibril Baba. Ce dernier s'y est rendu pour échanger avec ces compatriotes sur leur quotidien, ainsi que d'autres questions qui font l'actualité dans notre pays.

Au nombre des sujets abordés au cours de cet échange ouvert, on note l'employabilité des jeunes, l'insécurité, la précarité, le redécoupage électoral et la crise économique qui sévit actuellement dans plusieurs pays. Occasion pour les habitants de Petit-Paris de faire remarquer que, selon eux, l'augmentation du nombre de députés à l'Assemblée nationale ne fera que fortifier davantage ''la récession économique'' dans notre pays. Et le vénérable d'expliquer tout de suite que ladite décision résulte d'une entente entre les différents acteurs politiques et la société civile gabonaise. Même si, dit-il, ces textes continuent de faire l'objet de débat, au niveau du Sénat.

De même, les populations n'ont pas manqué d'évoquer les ravages que leur causent des inondations récurrentes, à cause l'absence des canaux d'évacuation des eaux des pluies. D'où leur appel à l'aide adressé au sénateur du premier siège de leur arrondissement, pour la réalisation de certains micro-projets visant à assainir leur quartier et lutter contre l'insécurité qui a déjà atteint son apogée à Petit-Paris.

SM

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.