CEEAC : La validation des quatre derniers textes comme objectif

CEEAC : La validation des quatre derniers textes comme objectif

C'est ce à quoi s'attellent, depuis hier, et ce jusqu'à demain samedi, les ministres en charge de l'Intégration régionale des 11 pays membres de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC). À leurs côtés, leurs collègues en charge des Finances et de la Défense.

La réunion ministérielle du Comité de pilotage de la réforme institutionnelle de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) se déroule depuis hier à Libreville. C'est le président dudit Comité de pilotage, Alain Claude Bilie-By-Nze, qui a ouvert les travaux y relatifs. Lesquels portent essentiellement sur l'examen et la validation de quatre instruments juridiques essentiels à l'accélération du processus de la réforme de la CEEAC.

Il s'agit notamment du projet de texte sur le Cadre organique de la CEEAC ; celui révisant le Statut du personnel ; du Règlement financier ; et celui révisant le Protocole relatif au Conseil de paix et de sécurité de l'Afrique centrale (COPAX). D'où l'élargissement de ce conclave, aussi bien aux ministres en charge des questions d'intégration régionale des 11 États membres de la CEEAC, qu'à leurs collègues de la Défense et des Finances.

Ce deuxième acte, en l'espace d'un mois, après celui de juin dernier, devrait donc aboutir à la validation de ces quatre instruments juridiques, afin qu'ils soient adoptés par la suite, par les chefs d'État des pays membres de la CEEAC.



Stéphane MASSASSA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.