Budget 2021 : l'Assemblée nationale adopte le texte

Budget 2021 : l'Assemblée nationale adopte le texte

C'était à la faveur d'une séance plénière dont les travaux ont été dirigés par le président de ladite institution parlementaire, Faustin Boukoubi. Les ressources et charges de l'État s'élèvent donc à 2 681,5 milliards de francs. Elles enregistrent une baisse de 365,6 milliards.

L'Assemblée nationale a tenu une séance plénière hier à son siège provisoire. C'est le président de l'institution, Faustin Boukoubi, qui en a dirigé les travaux. L'ordre du jour portait sur l'examen et l'adoption de plusieurs textes dont le projet de loi déterminant les ressources et les charges de l'État pour l'année 2 021.

Cette plénière intervient à la suite de l'audition, par la Commission des Finances, du Budget et de la Comptabilité publique, des ministres financiers (Économie et Budget), et des autres membres du gouvernement. Cela avant que les députés membres de ladite commission ne passent à l'examen du texte proprement dit. Un travail qui a été réparti entre plusieurs Commissions ad hoc… On retiendra que les ressources et charges de l'État pour l'année 2 021 s'élèvent à 2 681,5 milliards de francs, contre 3 047,1 milliards en 2019. Soit une baisse de 365,6 milliards.

Soulignons que lors de l'audition des ministres financiers, les députés avaient exprimé plusieurs préoccupations. Entre autres, s'agissant de la partie liée aux ressources : les actifs et participations de l'État dans les sociétés privées ; la position du groupe Olam dans l'économie gabonaise ; etc. Et au plan des charges : l'indexation des pensions de retraite ; l'absence de la loi de règlement ; etc.

En adoptant le texte hier, Faustin Boukoubi et les siens ont formulé quelques recommandations au gouvernement. Entre autres, par rapport aux ressources : la transmission au Parlement de la liste des entreprises bénéficiaires des exonérations et les montants y relatifs. Et en ce qui concerne les charges : la maîtrise de la masse salariale dont le niveau grève les finances publiques.



ONDOUBA'NTSIBAH



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.