Bloc démocratique populaire : Les vérités de Paskhal Nkoulou

L’homme et son parti politique ont fustigé la « crise artificielle » née de l'état de santé du président de la République. Non sans mettre les hommes politiques de tous bords face à leurs responsabilités qui est l’amélioration des conditions de vie des Gabonais.

A l’occasion d’une conférence de presse animée samedi dernier au siège de son parti, au quartier Likouala, à Libreville, le président du Bloc démocratique populaire (BDP), Paskhal Nkoulou, et son directoire, ont fait le bilan de leur ''tournée d’explication inter-quartiers'' sur la vraie fausse crise politique née de l'état de santé du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

Pour les responsables du BDP, ce climat ''sensationnel'' ne serait entretenu que par des '' prestidigitateurs politiques devenus maîtres dans l’art de l’illusion''. Entendez, ''des néo-opposants et certains barons du pouvoir qui nourrissent des agendas personnels, mais manquent de courage pour agir à visage découvert''.

Selon ce parti politique qui se veut désormais centriste, l’imbroglio constitutionnel né de l’empêchement temporaire du chef de l’Etat a été évacué avec brio par la Cour constitutionnelle, en dépit des fautes de communication de certains acteurs de l'exécutif.



SNN



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.