Audience d'investiture : Ali Bongo Ondimba investi président de la République

QUATRE jours après sa réélection, suite à une décision de la Cour constitutionnelle, Ali Bongo Ondimba a été investi président de la République au cours d'une audience qui s'est déroulée, hier, au palais du bord de mer, selon un cérémonial conforme aux dispositions constitutionnelles. Cette cérémonie, sobre, était rehaussée par la présence des chefs d'Etat du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, du Niger, Mamadou Issoufou, du Togo, Faure Gnassigbé, de Sao-Tomé et Principe, Evaristo carvalho, et par les présidents de l'Assemblée nationale de Guinée-Equatoriale, de République Démocratique du Congo (RDC), par le président du Sénat du Rwanda, les chefs des gouvernements du Congo, du Maroc, du Sénégal, du Tchad et enfin par le Médiateur de la République de Côte d'Ivoire.

Sitôt après l'arrivée des membres de la Cour constitutionnelle (CC), Ali Bongo Ondimba a fait son entrée dans la salle des banquets, accompagné de la présidente de la haute juridiction, Marie-Madeleine Mbourantsuo, de celle du Sénat, Lucie Milebou Aubusson, et du président de l'Assemblée nationale, Richard-Auguste Onouviet. Dans la salle, étaient déjà présents les membres du gouvernement, ceux des corps constitués, les parlementaires, les commandements en chef et officiers généraux des forces de défense et de sécurité, les responsables des confessions religieuses, les diplomates accrédités dans notre pays et quelques candidats malheureux au dernier scrutin présidentiel.


J.K.M


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.