Assemblée nationale/Audition de Bruno Ben Moubamba : Quand les députés veulent se faire respecter !

Les élus du parti au pouvoir ont audité Bruno Ben Moubamba. Ils n'ont pas manqué de saisir cette occasion pour le ramener sur terre en le renvoyant à ses chères études.

L'ALLURE du vice-Premier ministre en charge de l'Urbanisme, de l'Habitat social et du Logement, Bruno Ben Moubamba, frise l'arrogance et le mépris, voire la provocation à l'égard des autres acteurs politiques, surtout ceux qui ont toujours soutenu le pouvoir. Malgré son entrée au gouvernement, il déclare toujours haut et fort y être allé pour combattre le "système Bongo-PDG".

Du coup, les élus de l'Assemblée nationale, où justement le parti au pouvoir détient une majorité absolue, n'ont pas manqué de saisir l'occasion de le ramener sur terre en le renvoyant à ses chères études. Lundi en effet, selon certaines indiscrétions glanées, ici et là, au cours de son audition par la Commission des Finances, l'ancien candidat malheureux à la dernière élection présidentielle, aurait passé des moments plutôt difficiles. Tout serait parti de la remarque à lui faite par les collègues de Richard-Auguste Onouviet, quant au caractère léger, selon eux, de l'exposé des motifs envoyés par ses services à l'Assemblée nationale. Principal reproche : le document ne serait pas signé. Ce qui, du point de vue administratif et aux yeux des députés, constitue un manquement.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.