Assemblée nationale / Projet de loi sur l'état-civil : Lambert-Noël Matha face aux députés

Le ministre de l'Intérieur, Lambert-Noël Matha, était hier devant la Commission des Lois et des Affaires administratives de l'Assemblée nationale. Il était question de défendre le projet de loi portant organisation de l'état-civil en République gabonaise.

À en croire le membre du gouvernement, le présent texte modifie fondamentalement les modalités d'identification des personnes dans notre pays. Cette identification, explique-t-il, « doit se faire par la collecte des informations habituelles (les noms et prénoms, la date et lieu de naissance, le sexe, la nationalité, lieu de résidence, profession...)». Lesquelles seront complétées par le prélèvement des empruntes digitales et une photographie du visage.

«La loi prévoit la centralisation des données ainsi collectées dans le registre biométrique des personnes physiques et le registre biométrique, numérique et centralisé de l'état-civil». a t-il ajouté.

Enfin, il a précisé aux membres de la Commission des Lois et des Affaires administratives que la mise en œuvre de ce fichier sera faite dans le strict respect des droits et libertés fondamentales de nos compatriotes et celui de leur vie privée.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.