Assemblée nationale / Politique générale du Premier ministre : Ca passe ou ça casse !

Nommé Premier ministre fin septembre, Frank-Emmanuel Issoze Ngondet sera, aujourd'hui, face aux élus du peuple pour présenter et défendre sa politique générale. De nombreux défis sont à relever en ce début de septennat.

Pour rappel, en 2009, Paul Biyoghe Mba avait obtenu 90 voix favorables à la politique qu'il venait de présenter, sur les 98 députés votants. Seul, le groupe des Forces du changement, alors dirigé par Zacharie Myboto, s'était clairement opposé. Pour sa part, en avril 2012, Raymond Ndong Sima, avait reçu sur 113 présents, le soutien de 110 élus. Mais, au-delà de ce résultat, les parlementaires du groupe PDG avaient tout de même surpris, en critiquant, entre autres, les agences dont « la création et le fonctionnement, disaient-ils, échappaient totalement au contrôle du Parlement ».

Plus récemment, Daniel Ona Ondo avait obtenu 111 voix '' pour '', contre seulement, 2 abstentions.

Contrairement à ses prédécesseurs, le contexte n'est plus le même. D'une part, les députés arrivent au terme de leur mandat. De l'autre, le chantier à mener est autrement plus compliqué. Pour Emmanuel Issoze Ngondet et son équipe, il s'agit donc d'une forme d'examen. Aujourd'hui ça passe ou ça casse.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.