Administration territoriale : Banguébé Mayoubi, gouverneur

Sitôt après la Nyanga, le ministre d’Etat, en charge de l’Intérieur, Lambert Noël Matha, s’est rendu dans la province voisine la Ngounié où il a également procédé, à la place des fêtes de Mouila, à l’installation officielle de Benjamin Banguébé Mayoubi dans ses fonctions de gouverneur. En présence du ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou, et de la notabilité locale.

Diplômé de l’Ecole nationale d’administration (ENA) de Libreville, Benjamin Banguébé Mayoubi remplace à ce poste Benjamin Nzigou. Et fait curieux ou pure coïncidence, ce dernier lui avait succédé comme rapporteur général de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP). C’est dire l’émotion qui se lisait sur les visages de ces deux personnalités dont les chemins, semble-t-il, ne cessent de se croiser.

Administrateur civil en chef, rompu à la gestion administrative et des hommes, c’est un haut commis de l’Etat qui accède aux commandes de la province de la Ngounié. D’autant que Benjamin Banguébé Mayoubi a été également préfet, directeur de l’administration du territoire, conseiller spécial, chef de département à la présidence de la République, directeur général des élections et président du conseil d’administration de Gabon Télécom. D’où, sans doute, a avancé M. Matha, le choix porté par le chef de l’Etat sur M. Banguébé Mayoubi.



J.K.M



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.