Activités présidentielles : Un émissaire de Paul Biya au palais hier

Le chef de l'Etat camerounais a mandaté auprès de son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba, son ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey.

LE ministre camerounais des Finances, Alamine Ousmane Mey, porteur d'un message du président de la République du Cameroun à son homologue gabonais, a été reçu en audience, à la présidence de la République, hier, par le chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba.

L'hôte du palais du bord de mer a d'abord réitéré au numéro un gabonais les félicitations des autorités de son pays pour sa réélection à la magistrature suprême. En outre, les deux hommes ont abordé des questions d'intérêt commun. Le double choc économique et sécuritaire en rapport avec la baisse des cours des matières premières, du pétrole notamment, ainsi que les aspects sécuritaires dominés par les assauts répétés, en territoire camerounais, de la secte islamiste nigériane Boko-Haram. D'ailleurs, plusieurs pays de l'Afrique centrale, y compris le Gabon, se mobilisent pour mettre hors d'état de nuire le mouvement terroriste qui sévit à la fois en Afrique de l'Ouest et dans les Etats sahelo-sahariens, au Niger et au Tchad. Un cordon sécuritaire a, de ce fait, été mis en place pour éviter la fragilisation des équilibres géostratégiques de la région.


Jonas OSSOMBEY


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.