7e anniversaire du décès du président Omar Bongo Ondimba : Culte œcuménique à Libreville

Une cérémonie de prière, des leaders religieux en hommage à feu Omar Bongo Ondimba s'ést déroulée hier au stade de Nzeng Ayong. Il était question au cours de cette assemblée d'appeler les acteurs politiques et les populations à se souvenir de l'apôtre de la paix qu'a été le défunt président.

L’archevêque de Libreville, Mgr Basile Mve Engone, a considéré, à travers ce moment de prière, que la concorde et la solidarité sont des atouts devant guider tous les citoyens d'un pays appelés à se comporter comme des « frères».

L’imam Ismaël Oceni Ossa, quant à lui, utilisant une allégorie, a estimé que : « la vie est un rasoir de la religion».

« Omar Bongo Ondimba est un apôtre de la paix», a déclaré à son tour, le président de l'Eglise évangélique du Gabon, Jacques Ndong Ekouaghe. Tout comme, il a martelé que « Dieu a créé le Gabon, il est aux commandes ».

Si le Révérend pasteur, Michel Francis Mbadinga, responsable des églises du Réveil, a invité les uns et les autres d'être des « instruments de la paix », pour son homologue des Assemblées de Dieu Pentecôtiste, Jude Benjamin Ngouwa, « la guérison que nous voulons, c'est la paix, l'intégrité».

La paix, le dialogue, la concorde et la foi en Dieu font partie des vertus sur lesquelles, le président de l'Alliance chrétienne du Gabon, le pasteur Victor Ndoukou, est revenu à son tour.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.