6e Réunion annuelle : Onu

C'est l'objectif visé par le Bureau régional des Nations unies pour l'Afrique centrale (Unoca) en organisant ces assises qui portent sur le thème : "Dialogue et accords politiques en Afrique centrale : défis, opportunités et perspectives''.

LES représentants et envoyés spéciaux du secrétaire général de l'Onu en Afrique centrale sont réunis, depuis hier, à Libreville, pour faire le point des différents Dialogues que viennent de tenir certains pays africains.

Pour cette 6e réunion annuelle qui s'est ouverte en présence du ministre délégué aux Affaires étrangères, Raymond Placide Ndong Meyo, le chef de l'Unoca, Lounceny Fall, et ses hôtes entendent tirer les leçons de ces assises africaines. Ce d'autant que selon eux, ''les Dialogues et accords politiques continueront certainement de représenter un outil privilégié de prévention et de résolution des crises dans notre sous-région''.

C'est fort de cela que le chef de l'Unoca justifie le choix du thème retenu par le fait que, ''le Dialogue et les accords politiques émergent comme une composante essentielle des approches de gestion des crises et de résolution des conflits de la majorité des États d'Afrique centrale''.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique

 

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.