6è assemblée générale de l'APNODE : Jean-Pierre Oyiba présent aux assises

6è assemblée générale de l'APNODE : Jean-Pierre Oyiba présent aux assises

AU nom du président de l'Assemble nationale, Faustin Boukoubi, le 5è vice-président de ladite institution, Jean-Pierre Oyiba, a récemment pris part, à la 6è assemblée générale annuelle du Réseau des parlementaires africains pour le développement (APNODE)

AU nom du président de l'Assemble nationale, Faustin Boukoubi, le 5è vice-président de ladite institution, Jean-Pierre Oyiba, a récemment pris part, à la 6è assemblée générale annuelle du Réseau des parlementaires africains pour le développement (APNODE). Des assises qui ont porté sur le thème : "Renforcement du contrôle parlementaire et la capacité d'action pendant la Covid-19". Pour cause de coronavirus, les travaux se sont tenus par visioconférence.

Dans son intervention, le député du 1er arrondissement de la commune de Franceville (Haut-Ogooué) a d'abord rappelé les principales missions constitutionnelles de l'Assemblée nationale, dont voter la loi, contrôler l'action du gouvernement et consentir l'impôt. Non sans énumérer les différents moyens dont dispose le Parlement pour contrôler l'action du gouvernement (interpellations, questions écrites ou orales, etc.).

Dans l'ensemble, Jean-Pierre Oyiba a axé son intervention sur trois principaux points. Entre autres, l'importance des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) dans l'organisation et le travail parlementaire ; la nécessaire collaboration entre les pouvoirs exécutif et législatif en vue d'un contrôle efficace et des réalisations concrètes au profit des populations ; et la sensibilisation des citoyens sur le contexte actuel marqué par la pandémie de Covid-19 pour une résilience forte, une relance économique et sociale inclusive et développement continuel.

Lors du jeu des questions-réponses, le député est revenu sur plusieurs aspects. Entre autres, les efforts conjugués entre l'Exécutif et le Législatif pour gérer la Covid-19 au Gabon ; les rapports entre la majorité et l'opposition, lesquels respectent le jeu démocratique. Tout comme il a souhaité voir les gouvernements des différents États affecter des moyens conséquents aux Parlements dans le but de renforcer la formation des parlementaires et des personnels administratifs des Parlements ; etc.

À noter que l'autre temps fort desdites assises a été le renouvellement du Comité exécutif de l'APNODE. Et à ce niveau, l'Assemblée nationale gabonaise a encore un statut d'invité.



ONDOUBA'NTSIBAH



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.