11e Session du Forum des Nations unies sur les forêts (FNUF) aux Etats-Unis : Le Gabon représenté par le ministre Noël Nelson Messone

Placée sous la présidence gabonaise, cette onzième session a été ouverte, en terre américaine, par notre ministre de la Forêt, Nelson Messone.

OUVERTS le 4 mai dernier, les travaux qui s'achèvent lundi prochain, à New York, ont pour thème : “ Les forêts : progrès réalisés, défis et avenir de l'arrangement international sur les forêts”.

En sa qualité de président du bureau de cette onzième session sous la présidence du Gabon, le ministre Nelson Messone, et ses collègues du Brésil, de la Chine, de la Croatie et de la Finlande, ont préparé deux projets de textes qui ont été soumis à l'assemblée le 4 mai dernier.

Le premier est une déclaration ministérielle. Et le second, une résolution sur les réformes et les décisions sur l'avenir du FNUF et de l'arrangement sur les forêts.

Le projet de résolution réaffirme la validité et la nécessité de proroger “l'arrangement international” sur les forêts - ainsi que les objectifs globaux sur les forêts - et de maintenir ces objectifs jusqu'en 2030, afin de continuer à promouvoir, peu ou proue, la gestion durable de tous les types d'écosystèmes dans le monde.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Commentaires (1)
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.