Tourisme /parcs nationaux : Un atout pour l'économie gabonaise

Si les Parcs nationaux entendent développer l'écotourisme, ces activités se feront dans les meilleures conditions. L'Union européenne vient de débloquer des crédits dans ce sens. Mieux gérer, mieux équiper ces espaces vierges.

L'objectif est d'atteindre, d'ici à 2020, la barre des 100 000 visiteurs. Le Gabon dispose au travers de ses 13 parcs nationaux d'un atout certain. Encore faut-il rendre ces espaces accessibles et développer des structures d'accueil et d'accompagnement adaptés. L'Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) va donc mettre en place des comités consultatifs de gestion. Et de proposer enfin au public des destinations attractives, respectueuses des sites, et sécurisées. A l'image de ce qui se fait en Afrique du sud.

Dans ce programme, sept parcs sont concernés: la Lopé, les plateaux Batéké, Waka, Ivindo, Mwagna, Bivigou et Minkébé. Chacun offre ses particularités. Le regard peut contemplatif, plus scientifique, tourné vers la nature, la faune, la géologie... Et pour rendre toute cette beauté lisible et visible, l'ANPN dispose enfin des moyens. De cette façon, l'écotourisme peut devenir un réel atout économique.


A.M.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon magazine Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.