Tendance : Le streetwear made in Gabon

Nombreux sont désormais les jeunes Gabonais qui se lancent dans la création du vêtement de rue. T-shirt, polo, sweet shirt, pull, jogging, etc., toutes tailles confondues, portent des griffes du terroir. Pour hommes et femmes, sans oublier les enfants. Une mode faite au Gabon par des Gabonais qui ne laisse personne indifférent.

LONGTEMPS restés sous l'influence des marques étrangères (D&G, CD, YSL, Channel, etc.), de jeunes Gabonais se lancent à leur tour dans la création des marques de vêtements : Ivunda, Passion artistik, Gospel Wear, Afro Concept, Paguimo, pour ne citer que ceux-là.

Ces jeunes font montre d'un potentiel qu'on ne leur soupçonnait guère. Leur savoir-faire en matière de couture et de design n'a rien à envier aux stylistes d'ailleurs. Ils expriment ainsi leur amour de l'élégance, du chic et même du bon genre. Mais surtout démontrent leur désir de valoriser le Gabon à travers leurs marques.

« Consommer le vert-jaune-bleu, tel est notre défi. Et, cela fait plusieurs années que je suis sur cette lancée», confie Bethel Ogandaga, promoteur de la marque Gospel Wear.

Les premiers streetwear gabonais n'étaient que de simples polos et T-shirt conçus par les artistes rappeurs pour leur fan club, sans aucun but lucratif. Ils les distribuaient d'ailleurs gratuitement lors des concerts. Chaque groupe de Rap ou artiste rappeur avaient ses streetwears avec le nom et le logo imprimés. Conscients de ce que cela pouvait rapporter en terme de bénéfices, certains d'entre eux ont commencé la commercialisation de leur marque. Un business qui s'est élargi chez certains acteurs du show-biz, lesquels n'hésitaient pas à mettre des moyens pour créer leur propre ligne de vêtements.

Au rang de précurseurs, nous aurons l'apparition de la marque Intché Jeans, créée vers la fin des années 90, rendue populaire par des groupes de Rap. Peu après, ce fut le tour de K par K de faire la pluie et le beau temps, comme son prédécesseur. Ces deux marques ont longtemps régné avec beaucoup de succès au royaume du streetwear.

...

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon magazine

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.