Périphérique : Laurel Lemiguy Okori Lendouga, éducateur des jeunes par le sport

L'entrepreneuriat fleurit au Gabon. Dans ce chemin qu'empruntent de plus en plus de compatriotes, il faut savoir choisir son couloir et s'y épanouir. Le natif du Haut-Ogooué, après une carrière de basketteur, a jeté son dévolu sur les infrastructures sportives. Fin logique d'une histoire qui ne méritait aucune autre issue?

Ce n'est pas Laurel Lemiguy Okori Lendouga qui gagnera le concours du sex-appeal de l'année. Mais demandez-lui de parler "sport" et ses yeux s'illuminent.

C'est que le trentenaire y a presque grandi. En 1999, il a 21 ans et s'intéresse au basket. Du haut de son mètre 78, difficile à croire. Pourtant, il revendique un poste de meneur et arrière : « Je fais mes débuts à l'école de basket de Ndella, à l'époque subventionnée par la SEEG. »

Mais le jeune homme s'intéresse très vite à tout ce qui est organisation et intègre le comité de la ligue de basket de l'Estuaire. Sous le regard bienveillant de Léopold Eva, actuel président de la fédération nationale, Laurel apprend les rouages de ce nouveau métier et prend même, une année plus tard, les rênes de l'organisation estuairienne de cette compétition.

Le jeune curieux s'intéresse aussi à l'arbitrage et y fait carrière. D'abord comme arbitre de ligue, ensuite comme juge fédéral. En 2010, un stage international au Congo-Brazzaville fait de lui un arbitre de zone 4. Et au bout d'un autre en 2015 sur le territoire national, le voilà devenu entraîneur Fiba-monde.

La même année, il crée une association : '' God Spirit basket ball association'' pour répondre aux besoins de la jeunesse en terme d'éducation par le sport. Il se fixe comme objectif d'être le leader national de la formation dans le secteur.

« Nous avons un contrat d'objectifs avec les jeunes, qui stipule que s'ils...

L.R.A.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon magazine

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.